Edition 2012

FJM - Edition 2012

Faire aussi bien que la première édition de mai 2011, cela tenait de la gageure. Et pourtant, les organisateurs du Forum 2012 ont su relever le défi : 1000 personnes, venues de plusieurs régions de Tunisie et de France, se sont retrouvées les 30 et 31 mars 2012 à la Cité des Sciences de Tunis pour discuter, s'informer, échanger sur leurs expériences et approfondir les enjeux identifiés dans quatre thématiques : la citoyenneté, les droits et la santé des femmes, l'environnement et le microcrédit.

Grâce à cette mobilisation, la deuxième édition du Forum a permis de faire émerger de nouvelles initiatives entre sociétés civiles tunisienne et française. Elle a une nouvelle fois démontré que la société civile était une force de propositions citoyennes et qu'elle avait un rôle important à jouer dans la construction démocratique.

Les projets issus de l’édition 2012

Il a été prévu de pérenniser le Bureau Associations Conseil (BAC) afin qu'il puisse répondre aux nombreuses sollicitations. Ouvert depuis le 1er décembre 2011, le BAC, devenu aujourd’hui Lab’ESS (porté par DSF Tunisie), structure d’appui aux associations tunisiennes animée par une équipe de volontaires français du service civique et de salariés tunisiens, a connu un incontestable succès.

Il a également été décidé de développer le programme d’échange de volontaires du service civique sur la base de la réciprocité. Au moment du Forum 2012, quinze jeunes tunisiens et quinze jeunes français avaient bénéficié du programme mis en place par l’Ambassade de France en partenariat avec l’Agence du Service Civique DSF, les associations tunisiennes. Cette dynamique, pérennisée grâce au soutien de l’Ambassade de France, et portée aujourd’hui par l’association France Volontaires, a permis depuis son lancement de proposer à plusieurs dizaines de jeunes tunisiens d'effectuer une mission de service civique en France et autant de jeunes français en Tunisie.

Dans la même logique, la pérennisation d’un Bureau des Associations au sein de la Maison de France de Sfax, a renforcé, en accueillant des jeunes en mission de service civique, sa vocation de lieu d’accueil et d’ouverture aux activités associatives de la région. Animé par une jeune Volontaire de Solidarité International, ce lieu permet encore aujourd’hui la rencontre et la formation des acteurs associatifs du sud-est tunisien.

Enfin, le collectif Randet et les CEMEA (Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active) ont décidé lors du Forum la mise en place d’un programme de sensibilisation et de formation à l’éducation à la protection de l’environnement.

 

actualités
Dérnières éditions
Edition 2016
Edition 2016
2016
Edition 2015
Edition 2011
Contact
20-22, avenue de Paris - BP 180
1080 Tunis Cedex
Contactez-nous