Edition 2013

FJM - Edition 2013

Le Forum devenu Forum Jeunesse en 2013, a eu lieu du vendredi 19 au dimanche 21 avril, à Monastir.

Il a donné la parole aux jeunes acteurs des sociétés civiles de Tunisie, du Maghreb et de France. Conférences, ateliers, appuis d’experts… 500 participants ont échangé leurs idées et mis en commun leurs expériences afin de construire des projets. Les projets « lauréats » ont reçu une subvention de financement de l’Institut Français de Tunisie.

A l’issue du Forum 2013, le comité de pilotage organisateur s’est réuni pour évaluer la pertinence et la qualité des différents projets présentés lors de cette belle aventure collective, en prenant en compte divers critères, dont la faisabilité et les sources de financement.

Sept projets lauréats ont été sélectionnés et ont reçu une aide financière de l’Institut Français de Tunisie en soutien à leur lancement.

 

Les projets issus du Forum Jeunesse 2013

  • La Jeunesse au service de la sauvegarde et de la mise en valeur de l’espace Yasmina, à Hammamet

    Menée par l’Association d’Éducation Relative à l’Environnement.

    En sensibilisant les citoyens, les décideurs, la société civile dans son ensemble et en particulier les jeunes à la nécessité de sauvegarder l’espace Yasmina, le projet visait à valoriser cet espace en tant que patrimoine naturel et culturel de la ville d’ Hammamet. A terme, les différentes initiatives menées dans ce cadre ont contribué à mobiliser les citoyens en faveur du développement local durable à Hammamet. Ayant établi plusieurs partenariats, le projet s’est développé avec l’organisation de plusieurs ateliers de travail et d’un campus méditerranéen qui a permis de mettre à jour des scénarios d’aménagement de l’espace Yasmina. Parallèlement, des outils de sensibilisation des publics pour communiquer sur la valeur et les enjeux liés à la préservation du patrimoine naturel et culturel de Hammamet ont été mis en place.

  • Projet Inter Med Futsal

    Ce projet, co-développé par les associations Sao Pol Futsal (Dunkerque) et Hippo Dirutus (Bizerte), visait à organiser un tournoi de Futsal (Inter med futsal) du 6 août 2014 au 12 août 2014, à Bizerte.

    Il a réuni des jeunes (filles et garçons) : 40 jeunes Dunkerquois, des Tunisiens, Marocains, Algériens, Libyens, autour d’une action citoyenne et sportive prônant l’égalité homme/femme et la solidarité internationale entre les sociétés civiles.

  • Réseau Euro-méditerranéen de jeunes entrepreneurs

    Ce projet mené par Taysir Conseil, association liée à Taysir Microfinance (Filiale en Tunisie de l’ADIE internationale), avait pour objectif d’aider et soutenir les jeunes entrepreneurs des deux rives de la Méditerranée, financés et accompagnés par les institutions de microcrédit, et de les mettre en réseau en développant entre eux des échanges et relations économiques.

  • Jeunes Ambassadeurs d’égalité

    Ce projet mené par l’association Amal, entendait promouvoir l’égalité des chances entre filles et garçons via la formation d’une centaine de jeunes issus de quartiers marginalisés aux droits de l’homme et à l’égalité homme-femme. Il consistait à créer trois clubs des Droits et de l’éducation citoyenne pour 100 jeunes âgés de 14 à 17 ans, et à former leurs responsables et leurs équipes. Les jeunes formés ont ensuite du mener des campagnes de sensibilisation dans les régions du grand Tunis, Tozeur, Bizerte et Gafsa, et notamment dans les écoles et espaces publics.

  • Pour une jeunesse impliquée, des intervenants qualifiés

    Mené par les associations Réso et Trajectoire formation.

    Ce projet s’inscrit dans le développement de la démocratie participative et des dispositifs locaux en direction de la jeunesse. En formant et en renforçant les compétences d’animateurs jeunesse français, tunisiens, et belges, son objectif final était d’impliquer les jeunes dans des espaces de démocratie locale. Ainsi, une vingtaine d’animateurs se sont rencontrés régulièrement lors de sessions de formation pour mutualiser leurs expériences et échanger leurs bonnes pratiques. La première session a eu lieu à Tunis (Borj Cedria), début février 2014. Cette formation a permis d’élaborer des outils permettant d’impliquer les jeunes à l’exercice de la citoyenneté, et renforce à terme les interactions constructives entre les jeunes et les élus locaux.

  • Naître en rose

    Ce projet, mené par l’association des Sages-femmes du sud avec le soutien de DSF, a proposé d’améliorer la santé des mères et de leurs nouveau-nés, à travers une meilleure prise en charge au sein de l’hôpital universitaire et des hôpitaux régionaux de la région de Sfax. Il s’agissait de renforcer les compétences des sages-femmes et d’améliorer l’accès des femmes enceintes à des soins adaptés, notamment en termes de suivi prénatal. Dans cette optique, le projet a mis en place des sessions de formation des sages-femmes et ouvert une première unité de préparation à la grossesse à Sfax, ainsi qu’une deuxième en périphérie de Sfax. 

  • Urban Culture

    Le projet JAM Session, portée par l’association Urban Culture de Sfax, a réuni des Jeunes Artistes Méditerranéens (Italie, France, Maroc, Tunisie), de diverses disciplines issues de l’univers de la création urbaine contemporaine et du hip-hop. Par le biais d’un événement culturel international qui s’est déroulé dans la ville de Sfax, le projet JAM Session a valorisé une création artistique commune apte à mettre en valeur les pratiques artistiques et le patrimoine culturel de chaque pays, dans une atmosphère de dialogue et d’échange, au cœur de l’identité méditerranéenne commune aux participants.    

     

actualités
Dérnières éditions
Edition 2016
Edition 2016
2016
Edition 2015
Edition 2011
Contact
20-22, avenue de Paris - BP 180
1080 Tunis Cedex
Contactez-nous