Édition 2018

FJM - Edition 2018

La 8ème édition du Forum Jeunesse cible le potentiel de développement de la région du Nord-Ouest de la Tunisie (Béja, Jendouba, Le Kef, Kasserine, Siliana), autour de la thématique générale « Culture et attractivité des territoires : un potentiel de développement économique pour les jeunes ». Ce Forum a pour objectif de faire émerger des projets structurants portés par de jeunes acteurs associatifs, dans les secteurs liés à la culture et à l’art, alliant une dynamique de développement économique pour les jeunes et la valorisation des territoires du Nord-Ouest de la Tunisie. Cette 8ème édition a été conçue en lien avec de nombreux partenaires régionaux actifs dans les domaines de la jeunesse, de la culture et de l’art dans le Nord-Ouest tunisien.

Après avoir été organisé à Gafsa en 2016 pour les gouvernorats du Sud-Ouest et de l’Intérieur, puis à Sfax en 2017 pour ceux du Sud-Ouest, le Forum Jeunesse poursuit son engagement auprès des régions en s’implantant dans celles du Nord-Ouest en 2018. La 8ème édition du Forum Jeunesse 2018 a ouvert ses portes à Tabarka, du 12 au 14 octobre 2018.
 
Le Forum Jeunesse 2018 a ciblé le potentiel de développement de la région du Nord-Ouest de la Tunisie (Béja, Jendouba, Le Kef, Kasserine, Siliana), autour de la thématique « Culture et attractivité des territoires : un potentiel de développement économique pour les jeunes ». Cette thématique a pu être réfléchie et travaillée au sein des 8 ateliers ouverts aux 160 jeunes sélectionnés et accueillis par l’association SHANTI, avec l'appui du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Institut français de Tunisie.  La dimension internationale du Forum a été renforcée par la participation des jeunes venant d’Algérie, de France, du Liban, de Libye, du Maroc et du Sénégal, aux côtés des jeunes tunisiens engagés dans les organisations de la société civile.

Le Forum outdoor, entièrement ouvert au public et organisé par des associations régionales, s'est déroulé sous la forme d’un circuit culturel dans différents lieux de la ville de Tabarka. Une riche programmation a été proposée par les associations au public dans les rues de Tabarka : expositions de photos, projections de films, présentation de produits artisanaux du Nord-Ouest.

Pour sa 8ème édition, le Forum Jeunesse a proposé une séquence inédite et originale sous la forme d’une résidence artistique qui a rassemblé 15 jeunes artistes du Nord-Ouest : le collectif ainsi constitué, nommé "N-O Live" a ainsi conçu et réalisé une performance musicale, jouée lors du concert du Forum.

Le Forum Jeunesse en chiffres :

160 jeunes participants sélectionnés aux ateliers sur 800 inscrits

33 idées de projets reçues

12 porteurs de projets accompagnés par SHANTI 

6 projets soutenus financièrement par l'Institut français de Tunisie

 

  • Khmir

    Le projet ‘’ Khmir ‘’ a pour but de redynamiser le secteur de l'artisanat basé sur le travail du bois comme matière première à Ain Drahem et à Babouch. Il prévoit l'accompagnement de 3 ateliers d'artisans avec des techniques modernes de travail (designs et résines).  Ce sont des jeunes de Fernana qui seront intégrés dans les ateliers pour apporter leurs connaissances et leur compétences aux artisans. L'objectif est de garantir la durabilité du métier, tant par le rafraîchissement des produits conçus que par la transmission intergénérationnelle.

    Ce projet est mis en oeuvre par Nadhem Moussaoui et Iheb Ghazouani, et porté par l'association Namaa Fernana.

     

  • El Megdia

    Le projet "El Megdia" a pour mission d'améliorer les conditions de travail des femmes rurales artisanes de la région de Kalaa Ghardimaou, afin qu'elle accède à un revenu stable. C'est la base qui permettra de les encourager à poursuivre leur travail de valorisation des ressources naturelles du Nord-Ouest (qui peut être une réelle dynamique pour la région), et à assurer la transmission du savoir-faire à la nouvelle génération volontaire. 

    A travers sa mission, le projet "El Medgia" a aussi pour objectif de valoriser les produits du terroirs, authentiques en tant que témoins d'une histoire ancienne, riches d'un passé culturel construit par les différentes pratiques et savoir-faire maîtrisé par les tribus locales. Cette valorisation passe également par la recherche, en termes de production, d'un meilleur accès au marché : "El Medgia" sera ainsi en mesure de proposer un appui technique de qualité pour assurer le marketing et la conception des produits fabriqués.

    Ce projet est mis en oeuvre par Maha Kahlaoui, Hazar Khemiri et Asma Ghazouani.

  • Eco-tourism in Siliana

    Le projet a pour but de faire du secteur de l’éco-tourisme un vecteur d’économie local à « Bargou-Serj » (gouvernorat de Siliana). Le projet prévoit à la fois l'aménagement écologique et le balisage d'un ensemble de circuits touristiques identifiés pour leur potentiel naturel important, ainsi que le renforcement d'une dynamique des services touristiques liés à la randonnées et aux visites.

    Ainsi, des guides spécialistes de la zone seront formés à l'animation et à l'organisation collectives de visites touristiques organisées et de randonnées. Plusieurs outils, notamment des cartes géographiques sensibles, seront développés avec les partenaires du projet afin d'améliorer la qualité des services proposés ainsi que le cadre de travail des professionnels du tourisme.

    Ce projet est mis en oeuvre par Hamza Samti et porté par l'association We Change à Siliana.

  • Créer un théâtre, un levier de développement

    Si la région du Djrissa est unique en sa richesse en sites historiques, culturels et patrimoniaux, elle manque malheureusement de l’accès aux activités culturelles. Beaucoup de jeunes y manifestent un intérêt pour les activités culturelles, et ont conscience que la culture est aujourd’hui un élément à part entière du développement local. Le secteur culturel est de plus en plus exploité dans un but de redynamisation des territoires déshérités, car la culture remplit la fonction de créativité. A travers la culture il est possible de développer la capacité d’imagination et d’innovation de la population.  Ainsi les activités culturelles ont pour rôle de renforcer la capacité de créativités des jeunes de Djrissa . 
    Le projet vise à accorder un appui technique et logistique nécessaire aux jeunes de Djerissa afin de renforcer leurs capacités en matière de connaissance, de compétence et de comportement culturel et artistique via la création d’un centre culturel.
    Ce projet est mis en oeuvre par Wissem Jebari et Aymen Keffi, et porté par l'associatif Twiza El Kef. 

  • Le laboratoire artisanal : Craft Lab

    Le projet consiste à mettre en place un laboratoire artisanal, qui favorisera l’innovation dans la fabrication des produits finis et encouragera la créativité des artisans tout en préservant le caractère traditionnel des produits (de tissage notamment). Dans une logique d'accompagnement du travail artisanal et de renforcement de l'autonomie des artisans, le laboratoire développera un packaging des produits du groupement de développement agricole (GDA) respectueux des caractéristiques traditionnelles.

    La valeur ajoutée du projet réside dans la collaboration entre les artisans et les étudiants de l’Institut supérieur des arts et métiers de Siliana (ISAM) : ces derniers réaliseront tout le travail de nouvelles conceptions et design. La mise en place du laboratoire sera accompagnée par une logique de marketing visant à promouvoir le travail des artisans et à améliorer la vente des produits.

    Ce projet est mis en oeuvre par Fakhri Mensi et porté par l'association Namaa pour le développement et la démocratie à Siliana.

  • El Karier

    El Karier c’est une initiative communautaire qui vise à contribuer à une meilleure attractivité de la région de Kasserine par la coordination d'une synergie entre les acteurs de l’écosystème entrepreneurial local.
    La plateforme ElKarier.tn vise à unifier la vision de ces différents acteurs du "changement positif" par rapport à une image de marque régionale. L'objectif du projet est à la fois de renforcer la capacité des jeunes en matière de production médiatique pour contribuer à changer le regard péjoratif porté sur leur région, et de célébrer les acteurs du "changement positif" par la mise en place d'une plateforme médiatique en ligne qui explique leur histoire et valorise les initiatives mises en œuvre.
    Ce projet est mis en oeuvre par Walid Abaidi et Houssem Mnassri, et porté par l'association Jeunes Actifs de Kasserine.

actualités
Dérnières éditions
Édition 2018
Édition 2018
2018
Édition 2017
Édition 2016
Contact
20-22, avenue de Paris - BP 180
1080 Tunis Cedex
Contactez-nous